pour joindre le génial auteur de ce site  didier.bourgeois15@hotmail.fr  0222124008  0624862154

exigence et pression

 j'ai lu ceci sur le site de Plomodiern et j'ai trouvé qu'il résume assez bien le mal ambiant en ce moment dans les clubs de football voir le sport en général qui prône les niveaux pour servir quelques égos sur dimensionnés alors qu'on est là avant tout pour les enfants qui veulent jouer tout simplement

 

 

N'oublions pas notre rôle de formateur auprès des jeunes. Trop souvent nos projections et nos attentes pèsent trop lourd sur leurs épaules. Angoissés par la peur de l'échec et la crainte de ne pas être à la hauteur, les enfants et les ados sont sous pression.

Nous sommes dans une société qui soumet les jeunes à une évaluation de plus en plus précoce et qui fait la promotion de la compétition et de l'individualisme. Il faut bien différencier l'exigence légitime de la pression anxiogène. La bonne exigence tient compte des points forts et des points faibles du jeune et le guide pour aller de l'avant. La pression est faite d' harcèlement, de menace, de chantage, de culpabilisation, elle est tendue vers le seul résultat et nie l'individu. Cette pression supprime le plaisir et l'envie d'apprendre. Elle est incompatible avec la motivation. Les jeunes précoces("les bons")sont souvent le résultat d'une hyper-stimulation parentale. Ces joueurs sont prisonniers des anxiétés et des projections des parents. Ils sont fragiles, en cas d'échecs ils ont du mal à relativiser.

Ne tombons pas dans le piège en ne retenant que les résultats insuffisant et en trouvant les bons comme normaux. En cas de difficultés il faut commencer par perdre du temps pour en gagner par la suite. Évaluons la situation sous tous les angles -depuis quand dure le flottement? -est ce la première fois? -qu'en disent les jeunes? -quel est notre ressenti? -s'agit il d'un manque de travail ou d'une mauvaise organisation? -notre message est il bien compris? Il faut être vigilant et bienveillant. Il faut mettre en place un cadre ,un rythme adaptés aux besoins de l'équipe et surtout l'adapté en fonction de son l'évolution.

Ce petit texte m'a été inspiré après un entretien avec un psy qui s'occupe d'ados .

Je termine par le slogan "le foot est un jeu laissons les jouer"

Christian

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau